« La Communale » : identifier son école en 1884

Pourquoi La Communale ?

Le terme « La Communale » fait référence à l’expression familière et affectueuse qui a désigné l’école du village ou du quartier pendant des décennies, avant qu’on ne lui préfère le terme d’école primaire et que se multiplient les établissements dans les agglomérations ou que d’autres ferment dans les plus petites communes.

La collection

En 1884, Armand Fallières, ministre de l’Instruction publique du gouvernement de Jules Ferry, décide d’une enquête sur la situation matérielle des écoles primaires publiques pour assurer la mise en œuvre des lois de 1881 et 1882 rendant l’instruction des filles et garçons de 6 à 13 ans obligatoire, laïque et gratuite dans les écoles publiques.

Chaque institutrice et instituteur de France métropolitaine et des trois départements algériens (Alger, Constantine, Oran) est invité à remplir en deux exemplaires un formulaire de renseignements sur son école (bâtiment, mobilier, effectifs…), et à dresser un plan des locaux.

Rassemblés par les inspections académiques dans chaque département, ces formulaires ont été classés par ordre alphabétique d’arrondissements, puis de cantons et de communes, et un exemplaire transmis au ministère de l’Instruction publique. Reliés dans cet ordre, ils constituent aujourd’hui 444 registres conservés aux Archives nationales dans la sous-série F/17 – Instruction publique. Leur numérisation en 2018 a permis la mise en ligne de près de 135 000 images dans la salle des inventaires virtuelle.

Du fait de l’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’empire allemand en 1871, les départements des Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle ne sont pas concernés par cette enquête. Le Territoire-de-Belfort actuel est dénommé Haut-Rhin.

La collection présente en outre des lacunes pour certains départements. Pour le département de la Seine notamment manquent les écoles de Paris intra muros. La seconde collection, conservée initialement par l’inspection académique, se trouve en principe aujourd’hui conservée dans les services d’Archives départementales et peut permettre de combler certaines de ces lacunes.

Le projet

Les informations et les commentaires éventuels des institutrices et instituteurs donnent à voir l’état matériel de l’enseignement primaire avant la mise en œuvre réelle des grandes lois républicaines. Ils constituent également des sources de première main sur l’histoire locale, sociale ou des mentalités d’une France très largement rurale.

De l’anecdote aux considérations sur la position de la commune et des parents sur la laïcisation de l’école, ils permettent par exemple de connaître la disposition des locaux grâce au plan dressé par l’instituteur ou l’institutrice, le nombre d’élèves par classe (parfois plusieurs dizaines), les problèmes d’hygiène (présence ou non de commodités), les troubles de voisinage, les conditions de logement de l’instituteur et/ou l’institutrice, la présence d’un cours pour adultes, le nombre et l’état du matériel pédagogique, etc.

L’accès aux formulaires de l’enquête se fait actuellement selon leur classement par communes et par cantons. Les communes d’un même département peuvent ainsi être réparties entre plusieurs registres. Pour accéder au formulaire d’une école spécifique, il faut donc connaître le chef-lieu de canton de l’époque et chercher les pages du registre correspondant.

L’indexation et la géolocalisation des quelques 67 000 formulaires permettra de faciliter l’accès géographique. Elle est réalisée dans le cadre du présent projet d’indexation collaborative.

Concrètement, il s’agit à distance de compléter un tableau d’indexation à partir des images numériques en ligne.

Pour participer, contacter : projets.participatifs.an@culture.gouv.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search